Ministère de Prière pour la Transformation

La conférence ​débute à 20:00 minutes sur le lien YouTube.

Par Viviane Hänni, Catherine Miahle, Danièle Buathier, Peter Cizniar

Le Ministère de Prière pour la Transformation permet

le renouvellement de mes pensées, le changement de mes croyances mensongères ou limitantes

et de mes ressentis liés à : 

  • Je n'ai pas de valeur

  • Je suis seul/e au monde

  • Je suis moche,incapable, coincé/e

  • Je n'y arriverai jamais

  • Je suis démuni/e

  • Je ne vaux rien
  • Dieu m'a abandonné...

Le Ministère de Prière pour la Transformation favorise

l’exploration d’une autre manière de prier, sans nier l’intercession, les supplications, la gratitude ou l'adoration.

Une prière pour dépasser :

  • mes peurs

  • mes colères

  • mes jalousies

  • la dépression ou

  • mon incapacité à pardonner ou à me sentir pardonné/e 

Ce que n'est pas la prière pour la transformation

  • Un ministère de guérison ou de délivrance par une prière spécifique que je reçois.

  • Une prière d’écoute, sans prendre la responsabilité de mes émotions et de mes pensées profondes.

Ce que ce ministère offre

  • Des changements profonds, libérateurs et durables.

Les buts poursuivis

  • Développer un style de vie 100 % responsable.

  • Assumer mes réactions et ma propre histoire.

  • Renouveler mon système de croyances (Romains 12 : 2)

  • Poursuivre l'unité intérieure, surtout quand  je suis divisé/e entre ce que je sais intellectuellement et ce que je ressens (Jacques 1 :5,6).

  • Mûrir au travers de mes crises et de mes souffrances.

  • Être purifié/e par la Vérité biblique expérientielle du Christ,

  • Demeurer dans la Paix, la Liberté et progresser dans la vie abondante (1 Pierre 1 : 6-9 ; Jean 7 : 38 ; 10 :10).

A qui s’adresse la Prière pour la Transformation ?

  • A toute personne qui réalise qu’elle réagit de façon inadéquate dans certaines situations et qui aimerait que ça change.

  • A toute personne qui souhaite progresser avec Dieu et qui se sent bloquée ou limitée.

  • A toute personne qui vit une/des crises et qui désire les traverser avec plus de sérénité et de productivité.

Comment procède-t-on ? (capsule en processus)

Nous suivons les capacités et schémas naturels de l’être humain, qui consistent à pouvoir s’auto-distancer, s’auto-dépasser, ainsi qu’à associer des émotions, des événements et des pensées.

Au départ, les émotions naissent au sein d'expérience vécues.

Elles deviennent des sentiments, lorsque nous y mêlons nos interprétations.

Si nos sentiments sont négatifs, ils finissent par limiter le développement de notre plein potentiel

Nous développons alors des schémas de pensées, puis des modes d’actions et d’être négatifs, limitants.

Ce long processus d’enchaînement peut être changé et nous pouvons être transformés/es.

  1. Nous partons de notre ressenti--d’une émotion négative que nous avons vécue récemment-- ou d’une situation qui nous a fait souffrir ou face à laquelle nous avons réagi de façon démesurée.

  2. Nous nous concentrons sur cette émotion pour que des souvenirs s’y associent et remontent. Nous suivons l’émotion jusqu’aux premières perceptions, souvent vécues lors de nos six premières années de vie. Nous prenons conscience de ce que nous y avons associé dans nos pensées : la croyance limitante. 

  3. Avec quelques questions ouvertes et non dirigées, le ou la mentor (la personne facilitant la prière) favorise la mise en évidence d’une ou de plusieurs croyances mensongères, visiblement en contradiction avec ce qu’enseigne la Bible.

  4. Nous demandons alors la perspective de Jésus et sa Vérité. (Jean 8 : 32, 33 ; Ephésiens 1 : 15-19). La personne qui désire la prière, écoute, voit ou ressent la réponse de Dieu (du Bon Berger : Jean 10 : 16), ce qui déclenche une transformation et un changement durable.

L’agenda

  • Bien comprendre le Projet, les Principes et le Processus précis de cette prière intentionnelle, au cœur de mes interprétations et de mes émotions négatives.

  • Prier en toute simplicité avec les mécanismes complexes de notre cerveau et avec l’action du Saint-Esprit dans  notre propre esprit.

  • Écouter et reconnaître la voix de Dieu en nous.

Pourquoi cette prière est-elle pertinente ?

  • Elle associe volontarisme (responsabilité) et quiétisme (lâcher prise). 

  • Elle équilibre la responsabilité à 100% de Dieu et à 100 % de l’humain.